Ressources dans le cadre de l’épidémie COVID-19
Une initiative expérimentale de la Mobilisation et Coopération Art et Culture

Quid du Plan de relance pour la Culture ?

1er mai 2021

Un Plan de relance de 2 milliards d’euros était annoncé en septembre 2020 par le Ministère de la Culture, affichant 5 priorités :

  1. la restauration du patrimoine : relance par et pour le patrimoine, alliant activité dans les territoires et attractivité de la France (614 M€)
  2. l’aide au spectacle vivant et aux établissements publics de création : la reconquête de notre modèle de création et de diffusion artistique (426 M€)
  3. le soutien de l’emploi artistique, la redynamisation de la jeune création et la modernisation du réseau des établissements d’enseignement supérieur de la Culture (113 M€)
  4. la consolidation des filières culturelles stratégiques - presse, cinéma et audiovisuel, livre, audiovisuel public… (428 M€)
  5. des investissements d’avenir pour les industries culturelles et créatives (419 M€)

Ces montants sont venus soutenir par exemple les établissements et opérateurs publics de création (Opéra national de Paris, Philharmonie de Paris, Palais de Tokyo…) et les institutions labellisées de spectacle vivant en région (théâtre, danse, arts de la rue et cirque) ; ils sont venus abonder des dispositifs (gérés par exemple par le Centre National de la Musique, l’Association de Soutien au Théâtre Privé…)

En mars 2021, le Ministère de la Culture annonce que 460 M€ ont d’ores et déjà été engagés dans les territoires, dont 250 M€ qui sont gérés au niveau des DRAC.

30 M€ du plan de relance voté en 2020 pour 2021 sont consacrés au spectacle vivant dans les territoires et doivent être répartis par les DRAC. 20 M€ supplémentaires annoncés par le premier ministre devraient aussi permettre de soutenir des structures peu ou pas repérées.

Lors d’une rencontre entre l’UFISC - Union Fédérale d’Intervention des Structures Culturelles et le cabinet de la ministre de la Culture début avril, ce dernier incitait ceux qui bénéficient déjà des dispositifs existants ou qui sont susceptibles d’en bénéficier, ainsi que ceux qui sont particulièrement en difficulté du fait de la crise, à se signaler à leur DRAC, ces dernières ayant pour consigne d’attribuer ces compléments de budgets en priorité aux équipes mal repérées.

Les membres de la MCAC - Mobilisation et Coopération art et Culture soulignent la nécessité de soutenir les structures artistiques et culturelles dans leur diversité. Il peut être pertinent, pour celles de ces structures qui ne sont pas aujourd’hui identifiées par leur DRAC, de se regrouper pour ensuite se rapprocher des structures et équipes labellisées ou conventionnées de leur territoire : celles-ci pourraient, en tant qu’interlocutrices privilégiées de l’Etat, jouer un rôle d’appui et de soutien à de projets collectifs territoriaux à même d’assurer une distribution plus égalitaire des moyens déployés.

Vous pouvez nous tenir au courant de vos prises de contact. Les organisations auxquelles vous êtes adhérent·es ou plus largement les réseaux sur les territoires pourront ainsi s’efforcer d’identifier et de comprendre les demandes réalisées pour mieux argumenter collectivement auprès du Ministère de la Culture pour une redistribution équitable sur les territoires.

En savoir plus :

  • la section France Relance du site du Ministère de la Culture
  • le communiqué du Ministère de la Culture "Près de 100 M€ d’aides d’urgence supplémentaires en faveur de la culture"