Ressources dans le cadre de l’épidémie COVID-19
Une initiative expérimentale de la Mobilisation et Coopération Art et Culture

Enseignement, pratiques artistiques... : qu’est-ce qui est autorisé au 30 juin ?

30 juin 2021

Le décret du 1er juin 2021 précise les dispositions permettant la sortie de crise sanitaire.

Les activités pédagogiques sur le temps scolaire (EAC) ainsi que la pratique en studio ou sur scène sont possibles dans tous les types d’établissements.

Toutes les activités d’enseignements artistiques portés par les établissements de type L - salles de spectacle sont possibles.

Le masque n’est pas obligatoire pour la pratique d’activités artistiques. En l’absence de port de masque s’applique la distanciation physique de 2m prévue par l’Article 1.

Par ailleurs la distanciation physique n’a pas à être observée pour la pratique des activités artistiques dont la nature même ne le permet pas (Article 45 III).

Le Guides pour la continuité ou la reprise d’activité (cf FAQ) apportent de nombreuses précisions sur les conditions sanitaires de reprise des pratiques artistiques d’enseignement.

Etablissements d’enseignement artistique

Sont autorisés à accueillir des élèves (Article 35-6°) :

  • les établissements d’enseignement artistique et les établissements d’enseignement de la danse (conservatoires)
  • les établissements d’enseignement initial public de la musique, de la danse et de l’art dramatique, relevant des collectivités territoriales (écoles associatives ayant reçu un agrément par le ministère de la Culture)
  • les établissements d’enseignement artistique relevant du spectacle vivant et des arts plastiques

Ces établissements peuvent aussi accueillir des spectateurs, dans les mêmes conditions que les établissements de type L - salles de spectacle (cf FAQ Que sait-on du calendrier de déconfinement au 30 juin ?).

Le texte prévoit donc la reprise de tous les enseignements, majeurs et mineurs dans les établissements d’enseignement artistique, ainsi que la reprise des spectacles et représentations. Le chant choral est à nouveau possible.

Cette FAQ se fonde notamment sur la fiche formalisée pour ses adhérents par le RIF - Réseau des musiques actuelles en Île–de-France.